450-241-1222 / 1-833-241-1222 info@agencesolutes.com

Le trauma complexe : comprendre et intervenir

par | Nov 28, 2023

Les traumas complexes représentent l’une des réalités les plus difficiles auxquelles les intervenants sont de plus en plus confrontés. Ces traumatismes vécus par plusieurs clientèles en recherche de soutien sont souvent issus d’expériences répétées d’abus physiques, émotionnels ou sexuels, laissant des cicatrices profondes et complexes chez l’humain tout au long de sa vie.

En tant qu’agence de placement en intervention et services sociaux, nous comprenons l’importance cruciale de créer un environnement de soutien spécifiquement adapté à ces individus vulnérables. On vous propose ici des stratégies pertinentes à l’intervention dans ce contexte.

Cultiver la sécurité et la confiance 

Pour ceux qui ont vécu des traumatismes complexes, la confiance en la personne aidante est souvent brisée depuis longtemps.

Ces individus se sentent vulnérables et méfiants envers le monde qui les entoure. C’est pourquoi le premier pilier de l’approche à préconiser consiste à cultiver un environnement de sécurité et de confiance. C’est vrai pour toutes les clientèles, mais encore plus crucial auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes qui souffrent de traumas dans leur vie.

Les personnes souffrant de traumatismes complexes ont besoin de se sentir en sécurité, de savoir qu’elles peuvent compter sur un environnement non menaçant et prévisible vu leur histoire de vie parsemée de coupure de sécurisation.

En créant cette atmosphère, nous les aidons à briser les barrières et à commencer à reconstruire leur confiance, un pas à la fois. Les intervenants doivent être formés pour adopter une attitude fondamentale de non-jugement et de respect, pour établir cette confiance.

L’Institut de formation en santé et services sociaux propose d’ailleurs, dès 2024, une formation sur le sujet pour outiller tous les intervenants de l’agence.

Favoriser un environnement de non-jugement et de respect 

À l’agence SOLUT.E.S., nous sommes profondément engagés à créer un environnement de non-jugement et de respect. Les personnes souffrant de traumatismes complexes ont souvent été victimisées et critiquées à maintes reprises. Il est donc essentiel de briser ce cycle en offrant une atmosphère où elles se sentent valorisées et respectées en tant qu’individus.

La bienveillance doit se voir dès la première rencontre avec ces usagers, car ils sont souvent méfiants et c’est à nous de déployer des actions qui permettent à ces gens de ressentir le bien-fondé de nos interventions.

Pour les personnes souffrant de traumatismes complexes, la prévisibilité et la structure au quotidien sont des éléments clés pour se sentir en sécurité et rebâtir progressivement une confiance plus saine en soi, d’abord, et en l’autre par la suite. On doit s’efforcer de fournir un environnement où les routines et les attentes sont claires et stables. Cette structuration contribue à réduire l’anxiété et à favoriser le bien-être.

Dans la notion de respect, il faut que les interventions proposées soient centrées sur l’unicité de chaque individu. Rappelons-nous également que chaque parcours de réadaptation et de guérison est unique. On invite l’intervenant à comprendre aussi qu’il peut faire partie du processus sans voir les effets sur le long terme.

Il est aussi important de reconnaître que personne ne peut traverser le chemin de la guérison seul. La création d’une communauté de soutien, qu’elle soit composée d’autres clients ou de groupes de soutien, est un élément essentiel de notre approche. La communauté, dont font partie les intervenants et les acteurs de soutien, doit offrir un espace où les clients peuvent partager leurs expériences, se sentir compris et trouver l’encouragement nécessaire pour avancer.

En conclusion

L’approche en trauma complexe doit être systémique et axée sur les besoins de chaque individu. Il est impératif de créer un environnement de soutien pour les personnes souffrant de TC et miser sur la formation de tous les intervenants.

La combinaison d’espaces sécurisants, de la formation, du savoir-être axé sur le non-jugement, l’acceptation des moments plus difficiles, de la structuration, de la personnalisation des services et surtout de l’implication de la communauté sont essentielles pour favoriser la guérison et la résilience chez ces individus vulnérables.

Nous sommes fiers de voir plusieurs de nos intervenants pouvoir jouer ce rôle dans le parcours de jeunes et de familles en processus de réappropriation de leur pouvoir d’agir, même avec comme fond de trame des traumas complexes dans leur bagage de vie.